Aller au contenu

Philippe Hainard

10 avril 1879, Fleurier – 19 avril 1938, Genève

Père de Robert Hainard, il est né dans le Val de Travers (Neuchâtel), d'un père enseignant les mathématiques, l'histoire naturelle et le dessin.

Il eut à Fleurier, un maître de dessin peu ordinaire : Eugène Gilliard, remarquable pédagogue qui avait, lors de son passage à Fleurier, enflammé les élèves de l'école secondaire (on voyait alors, perché sur chaque caillou, un gamin dessinant), qui l'a convaincu de le suivre à Genève pour étudier le dessin.Et son o­ncle, Charles-Edouard Guillaume, physicien, métrologue, inventeur de l'invar et de l'élinvar qui reçut le prix Nobel de physique en 1920, un an avant Albert Einstein et qui l'initia à la géométrie descriptive que Philippe enseigna dès 1934 aux élèves architectes et aux futurs maîtres de dessin.

Il s'est uni à Eugénie Béchard (Bech) en 1905 et le couple eut quatre enfants:Robert, Béatrice, Claude et Florence. Diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts à Genève en 1902, il y est nommé Professeur de dessin dès 1917. Il fut toujours très attentif au développement personnel et artistique de ses élèves. Une vie professionnelle et familiale riche, pleine, mais courte puisqu'il meut à l'âge de 59 ans.

La Ville de Genève acquiert une oeuvre de Philippe à l'exposition posthume (1939) au Musée Rath.